LE PROJET DE LA ZAC SECTEUR NORD ENFIN VALIDÉ

Lors de la réunion du conseil municipal de jeudi 21 septembre, le projet de la zone d'aménagement concertée du secteur nord a été enfin validé.
La procédure est arrivée à son terme. Les études environnementales ont été faites ; il y a eu deux ans et demi d'études à l'appui. Le projet prévoit une mixité des formes d'habitat et une mixité sociale.
Un long débat entre élus a eu lieu sur l'amplification de la circulation en centre-bourg et notamment les risques aux heures de pointe à proximité des écoles.
Marc Pigeon, adjoint au maire en charge du dossier, a rappelé qu'une étude d'impact a été faite sur les voiries concernées et que ces dernières sont sous-utilisées à ce jour.
Plusieurs élus s'accordent sur la nécessité de créer, plus tard, un axe au nord, qui sortira de la Zac vers la D 29, hors zone d'étude pour le moment.

La municipalité va pouvoir lancer la consultation pour trouver un aménageur et espère une mise en œuvre à partir de janvier 2018. La circulation des poids lourds pendant les futurs travaux reste un point compliqué à étudier.
Transport scolaire
Les élus ont validé les nouveaux marchés de transport scolaire avec sept lots attribués à Kéolis et un attribué à Touraine excursions, selon les tarifs les mieux disants.
L'enveloppe globale annuelle représente 249.537 €. Il reste à la charge des familles 80 % de ce coût.
Plusieurs conseillers désapprouvent le manque de financements de la Région dans ce domaine.
Ressources humaines
Le tableau des emplois permanents a été mis à jour pour permettre des avancements de grade au sein du personnel communal.
La commune est concernée par la baisse des aides de l'État sur les emplois aidés. Un emploi est concerné qui devrait être stabilisé dans l'avenir.
Ce sont 20.000 € de dépenses à prévoir en plus en 2018. Le maire a rappelé l'obligation de vigilance sur la masse salariale.
Intercommunalité
Le conseil a validé, à la majorité, la modification des statuts de Tours Métropole Val de Loire ainsi que l'évaluation des transferts de charges mis en œuvre depuis la prise de nouvelles compétences.
Des élus ont soulevé des inquiétudes sur le poids de la Métropole sur les communes, le manque de rapidité d'exécution après une demande communale et la complexité des textes proposés au vote.
Divers
Le maire sera autorisé à faire des demandes de subventions, sans attendre la réunion la plus proche du conseil, afin d'accélérer les procédures.
Il a récemment signé un bail pour l'installation de pompes funèbres, dans les locaux, près de l'église.

Best World Bookamker williamhill.com reviewbbetting.co.uk