Des Ambassadeurs du Service Collecte et Apport Volontaire de Tours Métropole à l’ALSH Enfance

Des Ambassadeurs

du Service Collecte et Apport Volontaire

de Tours Métropole à l’ALSH Enfance

A la demande de l’ALSH Enfance, vendredi 17 janvier 2020, deux ambassadeurs du Service Collecte et Apport Volontaire de Tours Métropole sont venus rencontrer les animateurs et l’équipe de direction.

Pendant presque deux heures, Mohamed Amraoui a animé cette rencontre et a répondu aux nombreuses questions de l’équipe d’animation. Cette présentation se voulait être un point de départ pour un partenariat et la mise en place d’activités et de futurs projets par les animateurs.

Autour du tri des déchets, du recyclage des différentes matières et du fonctionnement d’un composteur « classique » et à « Lombric », Monsieur Amraoui a pu faire les rappels d’usages et expliquer des circuits de recyclage. Ponctué d’anecdotes, le discours s’est voulu très convivial et riches d’enseignements.

Rendez – vous est pris pour donner une suite favorable à cette première rencontre.

 

Lysiane BOUCHET
Adjointe en charge de la commission « Loisirs, Culture et Communication »
Mairie de Chanceaux-sur-Choisille
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tél : 06-16-58-57-86

VAL DE LOIRE NUMÉRIQUE VOUS INFORME

22

 pdf  éléments de langage VAL DE LOIRE NUMÉRIQUE

Le déploiement de la fibre optique à Chanceaux sur Choisille est programmé pour 2021/2022. Toutefois, l'ensemble des études terrain de la zone n'étant pas finalisé, il y aura peut-être des décalages entre certaines habitations d'un même périmètre du fait de l'imbrication de plusieurs zones de raccordement.

Les habitants de Chanceaux peuvent suivre ce déploiement via le site de Val de Loire Fibre (www.valdeloirefibre.fr) où un outil de diagnostic, rue par rue, a été activé pour les renseigner. L'outil est disponible directement en page d'accueil, il suffit de cliquer sur "QUAND SEREZ-VOUS RACCORDABLE À LA FIBRE ?" et de suivre les indications. C'est bien la seule référence officielle pour les futurs raccordements.

Dans l'intervalle, si certains ont un besoin urgent d'augmenter leur débit internet, nous proposons un dispositif dit d'inclusion numérique avec une subvention (jusqu'à 450 euros) qui peut permettre de s'équiper avec une solution transitoire (type boucle locale radio, satellite ou 4G) en attendant la fibre. Vous trouverez tous les détails et les modalités d'attribution sur notre site Val de Loire Numérique (lien direct).

Madame BOUCHET
Adjointe Communication.

Sécheresse : Audition de l’ACZA et de l’ASSIL au Sénat et au Ministère de l’Intérieur

Depuis de nombreuses années, l’Association des Communes en Zone Argileuse d’Indre-et-Loire et l’Association des Sinistrés d’Indre-et-Loire se battent pour faire évoluer les critères de reconnaissance en catastrophe naturelle suite aux sécheresses subies dans le département et pour que les communes impactées puissent être reconnues en état de catastrophe naturelle. En effet, aujourd’hui des milliers de propriétaires en Indre-et-Loire ont vu apparaître des « fissures » sur leurs habitations (certaines devenues parfois inhabitables) suite aux sécheresses successives.

Ils sont aujourd’hui en attente de cette reconnaissance pour faire des travaux adaptés leur permettant de vivre sereinement dans leur maison.

Lundi 29 avril 2019 la mission sénatoriale d’information sur la gestion des risques climatiques et l’évolution de nos régimes d’indemnisation a souhaité entendre Christian Gatard, Maire de Chambray-lès-Tours, Président de l’ACZA, Messieurs Hugues Brier et Gérard Chenedet, Président et Président fondateur de l’ASSIL et Maître Morin, avocat des deux associations, sur la situation en Indre-et-Loire et les évolutions qu’ils proposent.

En la présence de Monsieur le Sénateur Serge Babary, ils ont notamment plaidé pour la reconnaissance de critères géotechniques et non seulement météorologiques, l’allongement des délais pour bénéficier de la reconnaissance de catastrophe naturelle, une modification de la loi pour permettre une expertise judiciaire lors de la contestation de la non-reconnaissance de catastrophe naturelle, et rendre obligatoire les plans de prévention des risques en la matière, ainsi que les études de sol.

Les deux associations ont bon espoir que ces propositions soient entendues par la mission sénatoriale.

Après de nombreux mois d’interpellations, elles ont été reçues le mardi 7 mai par le Ministère de l’Intérieur afin de plaider la reconnaissance de catastrophe naturelle, pour la sécheresse 2018, pour les communes impactées dans le département.

https://senat.limequery.org/877389?lang=fr

 

 

Best World Bookamker williamhill.com reviewbbetting.co.uk