ELECTIONS 2017 : RECHERCHE DE SCRUTATEURS

Dans le cadre des élections présidentielles qui se dérouleront les 23 avril et 7 mai 2017 ainsi que les élections législatives qui se dérouleront les 11 et 18 juin 2017, la commune de CHANCEAUX SUR CHOISILLE recherche  des scrutateurs chargés de participer aux opérations de dépouillement (ouverture des enveloppes et bulletins figurant dans les urnes, pointage des votes.)

Conditions : être âgé d'au moins 18 ans et être inscrit sur la liste électorale de la commune.

Pour participer, nous vous remercions de bien vouloir prendre contact auprès de Madame LAISNEY -service des élections au 02.47.55.19.55 ou par mail à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Merci pour votre participation.

Le service des élections.

FICHE DE RENSEIGNEMENTS SCRUTATEURS

CONCERT DE GOSPEL VENDREDI 31 MARS 2017: ÉGLISE DE CHANCEAUX SUR CHOISILLE

Concert de gospel vendredi image article large1

Le groupe Swing Gospel Singers se produira à l'église Saint-Martin, vendredi 31 mars, à 20 h 30, dans le cadre du programme de la Semaine culturelle cancellienne. Le Groupe de huit chanteurs sera accompagné au piano dans un répertoire diversifié de musiques et chants gospel traditionnels, contemporains et aussi d'influence soul. Nombre de places limitées. Il est conseillé de réserver au 06.62.43.11.65.

PARTICIPATION CITOYENNE: LES CANCELLIENS S'INFORMENT

LILI 

La municipalité envisage la mise en place de la participation citoyenne de vigilance. Le maire et les élus ont été très surpris de voir foule, dans la salle de loisirs, à la réunion de vendredi dernier. Le Lieutenant Trentin de la brigade de la gendarmerie de La Membrolle a reconnu qu'une telle fréquentation était unique. Les élus ont donc raison de mettre en place ce dispositif car bon nombre de présents ont bien ce ressenti d'insécurité générale et sont venus s'informer.

Avoir les bons réflexes

Le Lieutenant Trentin a prodigué ses conseils de prévention et les bons réflexes à avoir : ne pas laisser de fenêtres ouvertes côté rue si l'on n'est pas dans la pièce, ne pas laisser les clés sous le paillasson, être très vigilant sur l'identité des démarcheurs à domicile pour éviter les vols par ruse, éliminer tout signe qui pourrait être distinctif (exemple un trait à la craie sur une porte ou une feuille de laurier pliée : c'est du vécu !), signaler tout véhicule suspect, ne pas communiquer son absence sur Internet… Et puis en cas de cambriolage, faire le 17 et ne rien toucher dans la maison. Les cambrioleurs passent souvent par l'arrière ou les portes fenêtres. Il est donc conseillé d'avoir un système fiable de fermeture, de s'équiper d'alarmes fiables, de ne pas laisser une échelle et des outils dans le jardin.

Dizaine de référents

La démarche de participation citoyenne a été expliquée : les habitants d'un quartier peuvent aider à lutter contre la délinquance et notamment les cambriolages sans pour autant avoir le rôle de milice de quartier. Il s'agit d'un soutien aux forces de l'ordre, permettant de raccourcir les délais d'intervention. Le protocole est très strict, suivi de près par la préfecture.
Fabrice Destin, adjoint au maire, a précisé : « Nous allons le mettre en place afin d'accroître la prévention de proximité et rassurer la population. Nous avons découpé la commune en dix secteurs. Nous recherchons donc maintenant une dizaine de référents, qui peuvent se faire connaître en mairie, pour ce projet que nous espérons concrétiser pour l'été ».

Toute personne souhaitant intégrer le dispositif peut encore se faire connaître à l'accueil de la mairie. Leur rôle leur sera bien précisé lors d'une réunion spécifique.

Correspondant NR Sylvie Nivelle.

LES JUDOKAS ONT ACCUEILLI DES RÉUNIONNAIS

Les judokas ont accueilli des Reunionnais image article large

Un groupe d'une quinzaine de jeunes venus de l'île de la Réunion ont partagé avec les judokas cancelliens une séance d'entraînement la semaine dernière. Cette rencontre a été initiée par Pascal Larcher, professeur de judo à Saint-Pierre-des-Corps. Tous les participants ont apprécié les exercices pédagogiques proposés par la professeure, Corine Basmaison, orientés vers le randori (combat).

« C'était un bel échange pour parfaire son judo et aborder les prochaines compétitions avec sérénité. Cela permet aussi de voir ailleurs ce qui se passe et se rendre compte que le judo se pratique partout. Nous avons vécu un moment de partage. C'est cela l'esprit judo », a commenté la présidente, Nathalie Chereau.
L'entraînement s'est terminé autour d'un buffet préparé par les familles pour faire connaissance.

Best World Bookamker williamhill.com reviewbbetting.co.uk